Ecole Numerique
  • bandeau-interconnexion-de-sites-mpls
  • bandeaud
  • bandeau-fibre-optique-entreprise 03
  • bandeaua
  • bandeaub
  • bandeauc
  • bandeau-hebergement-web-mutualise 03
  • bandeau-sdsl-entreprise
  • bandeaua
  • bandeau-adsl-entreprise
lundi, novembre 20, 2017

Ecole Numerique

Une classe numérique est un moyen complémentaire pour enseigner, elle se compose généralement des éléments suivants :

un accès à internet securisé en lien avec le service proxy de l'academie (accès filaire ethernet ou par wifi), des ordinateurs portables ou tablettes, un vidéoprojecteur interactif ou un tableau interactif, un appareil photo, une solution d’impression …

Ces outils permettent de donner une dimension nouvelle au métier de l’enseignant via l’accès à des moyens pédagogiques modernes qui correspondent au monde dans lequel évoluent les élèves :

Les enseignants et responsables d’établissements se retrouvent parfois perdus dans les matériels et termes utilisés, TBIVDI … ces termes et les conditions d’usages réelles sont parfois difficiles à appréhender.

carousel dummy

Télécharger la plaquette

 

Le tableau interactif (ou TBI) est un écran blanc tactile associé à un vidéoprojecteur et à un ordinateur.
Le TBI permet d’afficher l’écran de l’ordinateur et de le contrôler directement du tableau à l’aide du crayon-souris ou des doigts selon les modèles.
Les élèves comme l’enseignant peuvent interagir seul ou simultanément (entre deux et six utilisateurs simultanés selon les modèles) sur l’écran.

L’écran transmet les informations à l’ordinateur et le vidéoprojecteur affiche les informations de l’ordinateur sur l’écran.

L’enseignant peut proposer tout type de supports à ses élèves:

Vidéo, images, sons, accès au web… et peut sauvegarder le travail et le réutiliser (historique des modifications apportées)

Le TBI offre une large surface de projection visible par tous, et sur laquelle chacun peut intervenir.

Cela permet de placer toute la classe dans la même situation d’apprentissage, en étant sûr que tous les élèves visualisent exactement la même chose, et avec une attention certainement plus forte que devant un manuel ou une photocopie. L’un des intérêts majeurs est le travail collaboratif : il est facile de mettre en œuvre des travaux en communs :

Rédaction collective d’un texte, découverte des pages préalablement numérisées d’un album, navigation sur Internet… Sans le TBI ce type d’expériences serait impossible, ou du moins beaucoup plus difficile à mettre en place.